Histoire malle Hermés

Marque mondialement connue, véritable icône du luxe à la française, la marque Hermès est surtout connue pour sa maroquinerie. Pourtant la marque s’est diversifiée rapidement dans l’horlogerie et elle est présente aujourd’hui dans le prêt-à-porter, les arts de la table ou la parfumerie.

 

C’est en 1837 que Thierry Hermès fonda une fabrique de selles et de harnais pour chevaux qui portait son nom de famille.

 

C’est une industrie florissante au milieu du XIXe siècle, car les chevaux sont encore le moyen de transport le plus courant. La Maison Hermès va rapidement se faire remarquer dans le monde des selliers de luxe, en gagnant un titre à l’Exposition Universelle de 1867. Cette récompense va permettre à la marque d’attirer une clientèle aisée et élitiste

 

 

1837

En 1878, Charles-Émile Hermès prend la succession de son père à la tête d’Hermès. Il va étendre les activité d’Hermès à la maroquinerie, car dès la fin du XIXe siècle, Hermès propose des sacs, pochettes et sacoches en cuir pour les cavaliers. Le « Sac haut à courroie » qui sortit en 1892 et permettait aux cavaliers de ranger leurs bottes et leurs selles (Hermès bien sûr) est un gros succès. Cette réussite fait que de nombreuses têtes couronnées ou hommes d’État d’Europe et du monde veulent s’offrir du Hermès.

En 1914, les petits-fils du fondateur, Adolphe Hermès et Émile-Maurice Hermès, regardent attentivement le développement de plus en plus important de l’automobile. C pourrait être un futur marché pour Hermès. Émile-Maurice Hermès en a la confirmation suite à un voyage aux États-Unis. Les personnes pouvant voyager plus facilement grâce à la démocratisation de la voiture personnelle, il y a un marché pour la vente de bagages plus adaptés aux nouveaux moyens de locomotion. Émile-Maurice Hermès rapporte aussi des États-Unis le système de fermeture à glissière (ou fermeture Éclair) inventé aux USA et dont il obtient l’exclusivité d’utilisation en France.

 

Le petit-fils du fondateur d’Hermès, Émile-Maurice est désormais seul aux commandes de la maison de luxe et il va considérablement développer Hermès dans la maroquinerie cousue sellier (avec des bagages et des sacs).

1935 - Kelly

Créé par Hermès en 1935, le sac doit son nom à Grace Kelly, l’élégance même. Il devient un mythe en 1956 grâce à une photo publiée dans Life Magazine. La rumeur a fait son bout de chemin, les bruits ont longtemps couru, la princesse cachait sa grossesse derrière son sac Hermès.

 

Son design est inimitable. Inutile d’être une adepte de la mode pour reconnaître un Kelly. Une ligne sobre, une tenue rigide. Kelly séduit par une succession de détails qui font sa signature. Le rabat, les sanglons, le cadenas, la clochette et les quatre clous pour le poser à terre sont ses attributs fétiches. Ce sac ultra luxueux symbolise la réussite sociale et s’achète à prix d’or. Dessiné par Rober Dumas dans les années 30, il fait preuve de simplicité  et fut appelé “sac à courroie pour dames”.  La photographie de Grace Kelly a eu un fort impact ; toutes les élégantes s’emparent du sac. Ce n’est pourtant que vingt-et-un ans plus tard que le sac est officiellement nommé Kelly. Aujourd’hui, le sac Kelly s’est beaucoup développé, pour le plaisir de des dames : huit tailles, du Kelly 50 (50 cm) au Kelly Mini-mini (15cm), une vingtaine de matières, box, autruche, crocodile, lézard, vibrato, tous les coloris d’Hermès, les versions tricolores… soit plus de 200 combinaisons. Différentes versions sont possible, sport, ville ou soir, avec cadenas à bijoux en or et diamant. Des commandes personnalisées sont créées…

 

Il faudra 20 heures et 3 peaux  (en moyenne) pour confectionner un sac Kelly, 20 heures durant lesquelles un seul artisan va créer ce bijou de la maroquinerie. Une vingtaine d’étapes, près de deux cents manipulations, sont nécessaires ; toutes codifiées et identifiées. Épilation, gommage, lissage, amincissement, traitement, massage. La peau doit devenir parfaitement souple pour que l’artisan puisse coudre, piquer, coller et assembler les pièces de cuir et de métal, avant d’y apposer sa signature. Tout ce travail est réalisé avec soin, patience et amour par son artisan… pour une pièce mythique qui traversera les siècles…


On pourrait penser que le sac Kelly Hermès a été créée pour Grace Kelly, princesse de Monaco. Bien sûr la photo de Grace kelly publiée par 'Life' magazine en 1956 et cachant sa grossesse derrière un grand sac Kelly a fait le tour du monde. De même pendant la période de ses fiançailles, elle était lors de ses sorties toujours en compagnie d'un Kelly et ce sac est devenu mythique grâce à elle. En fait, ce sac avait été créée 25 ans plus tôt.

 

En 1892 Hermès commercialisa le 'Haut à Courroies' un grand sac en cuir destiné à porter les bottes et la selle d'un cavalier. En 1930, une plus petite version fut lancée pour les femmes. Plus tard encore, le sac devint encore plus petit avec la possibilité d'y ajouter une bandoulière. Que ce soit en cuir, en toile et cuir, en autruche ou en crocodile, ce sac est le 'Classique' d'Hermès.

1984 - Birkin

Jane Birkin a débuté sa carrière artistique en Angleterre mais c'est la France où elle habite qui lui a apporté la renommée. Elle forma avec Serge Gainsbourg un couple mythique à la fin des années 60 en interprétant des chansons telles que 'Je t'aime …Moi non plus', 'La décadanse' etc. …

 

 

En 1984 elle était à bord d'un avion et se battait pour trouver quelque chose dans son cabas rempli des affaires pour sa petite fille Charlotte. A côté, se trouvait le président d'Hermès Jean Louis Dumas. Le sujet de leur conversation est devenu : "combien il était difficile pour une jeune maman de trouver un sac à main chic et pratique". Pendant le vol ils dessinèrent ensemble le sac idéal. C'est ainsi que le Birkin est né.